No. 70/2    juin 2017

 

Un nouveau venu

Le 'Week-end musical' de Pully

Par Claudio Poloni

Regula Mühlemann

Regula Mühlemann   © Shirley Suarez-Padilla.

 

Au terme de la cinquième édition, les organisateurs du ‘Week-End Musical de Pully' avaient le sourire: la barre des 2'000 auditeurs a en effet en effet été dépassée et la manifestation poursuit son petit bonhomme de chemin, continuant à se développer peu à peu. Comme, par ailleurs, le bilan financier s'est conclu sur une note positive, une sixième édition est d'ores et déjà annoncée, qui aura lieu du 4 au 6 mai 2018 dans la commune de l'Est lausannois.

 

Le festival pulliéran, qui a affiché cette année pas moins de 22 concerts en l'espace de trois jours, a réuni une centaine de musiciens classiques et de jazz -- pour la plupart de jeunes talents de la région -- à la Maison Pulliérane, dans l'église du Prieuré ou encore sur une scène installée sous chapiteau. Le «Week-End Musical de Pully» a donc désormais sa place sur la carte des manifestations romandes consacrées à la musique classique. Un des points forts de l'édition 2017 aura certainement été le concert d'ouverture, proposant la mezzo-soprano Marie-Claude Chappuis et le pianiste Christian Favre, dans un programme Schumann. En première partie, le célèbre pianiste a interprété des pièces extraites des Klavierstücke op. 85, puis huit autres pièces composant le cycle Kreisleriana op. 16 -- pages on ne peut plus romantiques, exaltant la passion du compositeur pour Clara dont il était tombé fou amoureux. Après l'entracte, Marie-Claude Chappuis a rejoint Christian Favre pour le cycle de lieder Frauenliebe und Leben, racontant les amours et la vie d'une femme, son adoration pour l'être aimé, qui deviendra son mari, avant qu'il ne décède. Et pour terminer cette cinquième édition en beauté, les organisateurs avaient également invité Regula Mühlemann, la jeune soprano suisse qui monte; entre ces deux rendez-vous de tête d'affiche, la programmation a fait la part belle aux jeunes artistes de la région, avec des concerts souvent insolites, comme ceux durant lesquels se sont succédé sur la scène de la Maison Pulliérane des familles de musiciens, sans oublier une classe de maître animée par Christian Favre, une jam session ou encore une «battle musicale» qui a vu s'affronter deux ensembles de jeunes, cordes contre piano...

 

Pour lire la suite...

RMSR juin 2017

La version gratuite de cet article est limitée aux premiers paragraphes.

Vous pouvez commander ce numéro 70/2 (juin 2017, 64 pages, en couleurs) pour 13 francs suisses + frais de port (pour la Suisse: 2.50 CHF; pour l'Europe: 5 CHF; autres pays: 7 CHF), en nous envoyant vos coordonnées postales à l'adresse suivante (n'oubliez pas de préciser le numéro qui fait l'objet de votre commande):

 

info@rmsr.ch

(Pour plus d'informations, voir notre page «archives».)

 

Retour au sommaire du No. 70/2 (juin 2017)

 

© Revue Musicale de Suisse Romande
Reproduction interdite

 

Vous êtes sur le site de la  REVUE  MUSICALE  DE  SUISSE  ROMANDE

[ Visite guidée ]   [ Menu principal ]

(page mise à jour le 1er juillet 2017)